Site Loading

Incontrôlable, tome 1 de Mahira Delanney

  • Titre: Incontrôlable
  • Auteur: Mahira Delanney
  • Edition: Autoédité
  • Genre: New romance
  • Format: Broché et numérique
  • Nombre de pages: 385 pages
  • Date de sortie: le 30 mars 2019

Je vous épargnerai le résumé qui est déjà présenté dans le montage alors je vais aller directement à mon avis sur cette histoire.

Emmanuelle, Manu, m’a beaucoup touchée. Elle est le genre de femme avec un fort magnétisme et pas du tout consciente de ses atouts, de ses charmes. Elle est cette femme qui capte l’attention et qui apporte intelligemment de la douceur dans la vie des gens mais que le manque de confiance aveugle et diminue. Les douleurs du passé l’ont façonnée ainsi et même quand le bonheur est à portée de mains elle n’y croit pas parce qu’elle ne s’en sent pas le mérite.

Elle est contrôle freak pour la seule raison qu’ainsi elle pense garder loin d’elle les imprévus qui la detruiront. C’est un vrai combat qu’elle mène contre cette violente attraction pour Grégory Price. Gregory Price est tout ce qu’elle n’aime pas: la beauté, l’opulence, le pouvoir. Pourtant, il est bien plus que ça et lui également a du mal à résister à ses sentiments. Tout va très vite pour l’un comme pour l’aitre et cela est quelque fois déstabilisant mais l’intensité de scènes fait que l’on continue à tourner les pages sans y porter trop d’attention.

Ce roman a un goût d’interdit pour moi, de danger, de mystère le tout dans une atmosphère chaude et envoûtante. Mahira Delanney sait manier les mots pour que l’on soit embarqués par les émotions des personnages et elle parsème tout ce roman d’érotisme pour le rendre addictif.

Je découvre une belle plume qui correspond très bien à l’idée que je me fais de la personnalité de l’auteure.

C’est pleine de frustration par l’attente du tome 2 de la duologie que je vous le recommande car Mahira nous laisse avec de nombreuses interrogations et des zones d’ombre. On sent le sadisme de l’auteure qui cherche à nous rendre accro à son histoire autant qu’à ses personnages.

Addictivement,

Leila G.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Secondary Navigation