Site Loading
  • Titre : Joyeuse sans Valentin
  • Auteur: Kalena
  • Editeur: autoédition
  • Nombre de pages : 188 pages
  • Date de publication: 2 février 2020

Amandine est une jeune femme de vingt-huit ans abimée par la vie mais pleine de vie et de pep’s. Elle est une réelle contradiction. A Paris, elle a une vie remplie et surtout une famille qu’elle s’est crée et pour qui elle remuerait ciel et terre même si cela implique de faire équipe avec un homme qu’elle sent dangereux pour ses résolutions: rester loin de la gente masculine et surtout des sentiments.

Cet homme, c’est Nathan. Il est un jeune homme qui s’expatrie de la Californie et vient passer quelques temps chez son cousin David et sa petite amie Julie. Celui qui voulait prendre de la distance avec les relations amoureuses va se rendre compte qu’on ne maitrise pas tout et surtout que personne ne sort indemne de cette bande d’amis fidèles et soudés.

Dans ce récit, si le présent les prend de court, le passé les rattrapera mettant à mal cette relation aussi belle qu’inattendue.

Heureusement, Nathan ne reculera pas face aux difficultés et se battra pour le coeur de notre unique Didine.

Je ne connaissais pas la plume de Kaléna mais je suis conquise. Cette histoire est très originale et sa plume est fluide et imaginative. Une romance à double points de vue que j’ai dévoré. Comme cela m’aurait plus d’être une amie du quatuor de jeunes amies. Amandine, Julie, Vanessa et Aurélie forme un tout et nul ne peut les désunir. J’aurais aimé plus les découvrir, surtout Aurélie qui n’a pas été réellement présente avant la soiréede Saint Valentin. .

Donc, pour une auteure de romance qui n’aime pas la Saint Valentin, je trouve que l’exercice est superbement réussi. Tous les ingredients sont là et j’ai été déçue que ce soit si vite terminé. Je ne suis pas particulièrement une fan de Saint Valentin mais je suis une vraie romantique et je suis épatée par la mise en scène de cette soirée de Saint Valentin. Le romantisme et tout cet amour que se porte cette bande est réellement émouvante.

Merci à Kalena pour ses mots, pour ces mélodies qui n’ont pas quitté ma tête de la soirée. Pour reprendre ses propos dans les remerciements, merci de m’avoir fait voyager et rêver.

Addictivement,

Leila G.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Secondary Navigation