Site Loading

Résumé:

Élisa De Sacco est étudiante en dernière année de licence de psychologie. Très introvertie, presque asociale, elle partage sa vie entre ses cours, son chat et sa meilleure amie, Justine.
Cette dernière use depuis longtemps de nombreux stratagèmes pour la sortir de son état de mélancolie permanente, mais rien ne semble fonctionner.
Jusqu’au jour où Thomas Johannson fait irruption dans la vie d’Élisa. Beau, arrogant, joueur et dragueur invétéré, il est l’archétype de tout ce qu’elle déteste chez un homme, de tout ce qu’elle fuit depuis plusieurs années.
Car des peurs, elle en a des tonnes. Pourquoi ? Depuis quand ? À cause de qui ? De quoi ?
Personne ne sait et c’est bien le cadet des soucis de Thomas qui ne souhaite qu’une seule chose : la mettre dans son lit coûte que coûte.
Toutefois, les apparences sont souvent trompeuses. Son passé est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît et rien ne va se dérouler comme il l’espérait.
Qui est-il réellement ? Pourquoi cache-t-il son identité ?
Quand deux âmes torturées se rencontrent, l’attirance et les sentiments peuvent-ils être plus forts que la puissance de tous leurs secrets ?

 

Mon passage préféré:

– Baise-moi. Je t’en prie. Baise-moi fort.

Ma promesse faite à Justine me saute à la figure. Ma salive a du mal à gliserle long de ma trachée et je soupire d’impuissance. En fait, quand j’ai discuté avec elle, ce n’était pas des paroles en l’air. Mon corps baise bien avec Elisa, mais mon coeur et ma tête lui font l’amour.

Putain! J’ai besoin d’elle. Comme je n’ai jamais eu besoin  d’une autre femme. C’est même plus que ça. Elle mérite plus. J’ai envie de lui donner plus pour la première fois de ma vie.

– Je ne te baiserai pas ma douce, murmuré-je contre sa bouche, je vais te faire l’amour. Laisse-moi faire.

 

Ce que j’en ai pensé:

Je me suis plongée avec plaisir dans ce roman de Shana Keers. Après “Immoralité” , je ne suis pas déçue. Sa plume est toujours autant envoûtante et les sujets traités même s’ils sont difficiles (le rejet, le viol, les addictions dangereuses telles que le jeu, l’alcool ou l’argent) donnent beaucoup de profondeur aux personnages et à l’histoire.

Elle sait nous tenir en haleine et sait doser les ingrédients pour que les histoires soient originales et savoureuses. Les scènes érotiques sont toujours justes. Tantôt douces et délicates, tantôt terriblement chaudes.

Live to love, c’est l’histoire d’une rencontre inattendue entre deux personnages attirés par leur opposé.

Quand l’un est charismatique et sûr de lui, l’autre est d’apparence froide et insipide. Pourtant, il ne faut pas oublier l’adage “il faut se méfier des apparences” car un pari peut révéler bien des surprises. Si à cause d’événements marquants de leur passé, Elisa et Thomas étaient persuadés de ne pas être capable d’aimer, il se rendront compte que les choses ne peuvent pas toujours être maîtrisées.

Les personnages secondaires sont aussi très riches et complexes. Les relations sont très fortes.

Elisa, même si elle est perdue, est entourée de personnes profondément aimantes et protectrices: des parents présents et des amis bienveillants.

Thomas n’a pour lui que des amitiés qui peuvent s’avérer nocives pour ses projets de vie.

J’ai trouvé que les meilleures amies principalement avaient un rôle phare dans ce roman et si j’avais une “Discrétion zéro” comme meilleure amie, je suis vraiment une femme chanceuse.

Je remercie Shana Keers pour ce service presse et je fonce retrouver Elisa, Thomas, Justine, Antoine et Tina dans la saison 2.

 

Addictivement,

Leila G.

2 thoughts on “Live to love – saison 1 de Shana Keers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Secondary Navigation