Site Loading
  • Titre: VertiG
  • Auteur: Laureline Eliot
  • Edition: La Condamine
  • Date de publication : 17 octobre 2019
  • Format: numérique
  • Nombre de pages: 340 pages

Il y a ces romans que tu lis d’une traite et que tu adores parce que l’histoire est plaisante, que les pages se tournent facilement et que les émotions sont là. Tu as du mal à quitter les personnages, leur histoire, leurs proches et puis tu fais de temps en temps l’expérience de lectures coup de foudre.

Coup de foudre pour cette héroïne que l’on pourrait détester si on n’a pas compris qu’il faut se mefier des apparences, une jeune femme qui souffre et qui n’a jamais été aimée pour celle qu’elle est mais approchée pour ce qu’elle semble être. Façonnée par le regard des autres et pour les autres.

Coup de foudre pour ce héros qui est réellement l’homme parfait. Si au début de l’histoire, on a la sensation de rencontrer un Oliver paumé, peut-être même avec un coeur hermétique aux autres vu ses choix et ses sentiments pour son père, là encore les apparences sont trompeuses. Il est cet homme qui a les pieds sur terre et qui lève la tête vers les étoiles simplement pour apporter de la lumière aux ténèbres. C’est un homme bon et d’un rare altruisme. J’ai eu cette impression omniprésente d’être dans un cocon avec lui tant il est respire la bienveillance et l’amour.

Ava et Oliver sont censés être de parfaits opposés mais je ne les trouve pas si différents. Certains sont simplement plus disposés à changer que d’autres. Ils vont suivre une route qu’ils ne cherchaient pas à emprunter, un sentier parsemé d’embûches, de mauvaises herbes mais ce chemin va fleurir grâce à la patience et l’amour de cet homme hors du commun.

J’ai eu aussi un coup de coeur pour les personnages secondaires et particulièrement pour Ushi. Je vous ai mis un montage qui montre un peu sa personnalité. C’est vraiment un ami sur qui l’on peut compter et très drôle. Il ressemble beaucoup à Oliver et ne sont pas meilleurs amis pour rien depuis des années.

J’ai terminé cette histoire mais je souhaite réellement retrouver au plus vite la plume de Laureline Eliot. VertiG laissant une porte ouverte à beaucoup de possibilités de spin-off peut-être que j’aurais la chance de vite retrouver quelques personnages. Une histoire entre Ushi et Betty l’assistante d’Ava qui a egalement le droit de trouver l’amour ou alors entre Mélaine et Louis, cliente et employé de notre belle blonde.

S’aimer, aimer l’autre, au-delà des apparences, au-delà des sigmates. Une magnifique histoire d’amour. Mon coup de foudre de ce début 2020. Merci Laureline Eliot pour ce spersonnages, ces mots, ces émotions que je garderai dans mon coeur de lectrice.

Addictivement,

Leila G.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

Close
Secondary Navigation