Site Loading

When it’s real d’Erin Watt

Résumé

Mesdames et messieurs, voici Oakley Ford ! Popstar célébrissime, en une de tous les magazines, des millions de fans, et surtout… un caractère bien trempé !

À première vue, Oakley semble avoir tout pour lui, mais sa famille est en train d’exploser en vol.

Et malheureusement, sa musique et son inspiration aussi. Après une énième frasque relatée dans les tabloïds, son équipe doit réagir : il lui faut redorer son image au plus vite ! Trouver une fausse petite amie, une fille douce et sage, qui prouvera au monde entier qu’il a changé…

C’est là que Vaughn Bennett entre en scène. Grande soeur dévouée, étudiante et serveuse à temps partiel : en quelques mots, le prototype même de la fille ” normale “. La preuve : elle n’aurait jamais accepté cette mission si sa famille n’avait pas des soucis d’argent. Elle n’a pas vraiment le choix. Et il faut dire que la magie et les paillettes d’Hollywood sont loin de lui déplaire.

Mais en ce qui concerne Oakley, c’est une autre affaire. Cet abruti prétentieux, terriblement égoïste ? Ce n’est pas comme s’ils allaient vraiment craquer l’un pour l’autre dans la vraie vie ! N’est-ce pas ?

Citation qui m’a particulièrement touchée:

” Les bonnes relations vous mettent le cœur en feu et brûlent tout ce qui ne sert à rien afin de vous sublimer, de tirer le meilleur de vous. Elle en fait partie. “

Extrait:

Je regagne le canapé et m’allonge, la prends entre mes bras, baisse la tête pour pouvoir lui effleurer les lévres. Tout le monde pense que je suis en train de l’embrasser, mais non. Je fais quelque chose de beaucoup plus important.

-Tu es l’unique personne de ma vie qui ne veuille que moi, rien que moi, et c’est aussi terrifiant que fabuleux. Ne me quitte jamais. Je t’aime.

-Waouah, d’accord! répond-elle, le souffle un peu court. Quelles magnifiques paroles!

Elle m’embrasse doucement avant d’ajouter:

-Tu es à moi, Oakley Ford.

Ce que j’en ai pensé:

Alors je découvre l’association des deux plumes des auteurs Elle Kennedy et Jane Litte. Je suis déjà fan de celle d’Elle Kennedy mais je ne suis pas décue par Erin Watt.

Un véritable coup de coeur car de nombreux sujets complexes malgré que cette romance concerne des personnages très jeunes.

Elle montre là que l’âge n’est en rien lié avec la maturité. Ces personnages abîmés par la vie que tout semblait opposer vont se tenir la main pour surmonter les embûches de la vie.

Oakley Ford est un chanteur célèbre, fils de célébrités, de dix-neuf ans. Il connait un rapide succès et malgré sa forte popularité, il est en danger car il n’a rien proposé à son public depuis deux ans. Pour redorer son image, son équipe de communication décide de lui trouver une banale fausse petite amie dont le milieu du show-business est loin d’attirer.

Vaughn a dix-sept ans et semble prête à assumer cette responsabilité une année entière au détriment de sa relation avec son petit ami W. Elle fait ce choix avant tout pour sa famille, ses frères et sa soeur ainée. Ils ont perdu leurs parents plusieurs années auparavant. Même si elle se cherche encore, il est évident dès les premières pages qu’elle est extrêmement courageuse. Son caractère et sa douceur sont peut-être ce qu’il manquait à l’équilibre d’Oakley.

Le parcours sera compliqué mais ils ont de bons alliés principalement en les personnes de Paisley, la soeur de Vaughn et de Ty, le garde du corps d’Oakley.

Erin WATT aborde des sujets difficiles avec facilité comme l’abandon, les réseaux sociaux et ses dérives, la célébrité, l’isolement..

« When it’s real » est un young adult qui montre qu’entre la fiction et le réel il y a quelques fois une frontière tellement mince que l’on peut vite se retrouver emporté par quelque chose de plus fort que ce que l’on pensait.

Une belle romance à lire. Coup de coeur.

Addictivement,

Leila G.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Secondary Navigation